Culture Musique

Comment « Validé » nous a tous mis d’accord.

Oublie pas que tu rappes le quartier, mais ici ça commence à mal parler de toi. C’est bizarre…

Validé est clairement la série française du moment mais pourquoi ? Réalisé par Franck Gastambide (Les Kaïras) pour Canal+, la série est cocktail connu : Argent, rap et drogue. Un mélange qui a déjà fait ses preuves avec les biopics de 2pac ou 50cent par exemple.

Ici, on suit le parcours fictif (mais d’un réalisme troublant) d’un jeune artiste/dealer à mi-temps nommé « Apash », dans le milieu très compétitif du hip-hop. Celui ci est joué par le rappeur-comédien de 26 ans : Hatik. D’origine guyanaise, il fait son entrée dans le vrai «  rap game » vers 2017 grâce à un rap réfléchit et mélancolique. Oui, c’est fictif mais réaliste car tout au long de la série on peut voir des guests qui jouent leur propre rôle comme Mc Tyer, Ninho, Lacrim ou encore le Chuck Norris français: Bosh *cfr twitter*.

Mastar (Sams) et Carnage (Bosh). Bosh avait deja joué dans la web série « Dans le kartier »

Bref, tout le beau monde du rap français sauf le grand chauve de Miami, sûrement trop bien pour le petit peuple et pourtant la série s’appelle « Validé »…

Une saison 1 explosive donc, dans laquelle on suit le clash entre Apash et Mastar, un rapper a succès, lui aussi fictif *inspiré par B…?* et joué par le rappeur-comedien Sam’s. Les différents clashs peuvent permettre aux non-initiés de comprendre comment on peut en arriver à un « Je vais te briser les os et boire ton sang ».

Le fait que certaines scenes soient inspirées d’évènements réels donne encore plus de crédit à la série. Par exemple, on pourra remarquer des similitudes entre l’interview de Moha la squale pour Konbini et celle d’Apash ou encore entre le clip incroyable de Fianso sur le périphérique et celui d’Apash.

Pour conclure, Valide est la premiere série sur le rap français et elle devient un must-see pour les amoureux du genre. Elle dévoile la face cachée de l’industrie du disque en relatant la réalité du terrain: les ventes , les relations, les showcases, les contrats douteux et la jalousie. Aussi, répond-elle peut-être à la fameuse question : « Est ce que c’est vraiment bon la vie d’artiste?« …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :